Archives des Astuce / Conseil - ImmoPad

Formations professionnelles en immobilier : réduction avec notre partenaire Lyadis Immobilier

Dans une démarche constante d’accompagnement et de développement des compétences de ses clients, professionnels de l’immobilier, notre équipe ImmoPad est fier de vous annoncer notre nouveau partenariat avec Lyadis Immobilier. Cette collaboration offre une opportunité unique à nos abonnés ImmoPad d’accéder à des formations professionnelles en immobilier, de qualité, dispensées par un organisme reconnu par l’État.

Qui est Lyadis Immobilier ?

Lyadis Immobilier, a su au fil des années se positionner rigoureusement dans le domaine des formations professionnelles en immobilier. Proposant un catalogue varié de formations en présentiel, en classe virtuelle et en e-learning, Lyadis Immobilier accompagne les professionnels du secteur dans le développement de leurs compétences. Grâce à des approches pédagogiques innovantes et adaptées, chaque apprenant bénéficie d’une formation sur mesure, répondant parfaitement à ses besoins spécifiques.

Lyadis est un centre de formation certifié ISO 9001 et QUALIOPI.

AFAQ - certification lyadis pour des formations professionnelles en immobilier
Qualiopi - certification lyadis pour des formations professionnelles en immobilier

Une sélection de formations professionnelles de qualité

Lyadis Immobilier propose un large éventail de formations répondant aux besoins variés des professionnels de l’immobilier.

Que vous souhaitiez approfondir vos connaissances :

  • en transaction vente et/ou location,
  •  en gestion de copropriété-syndic,
  • sur la rénovation énergétique,
  • En matière de fiscalité immobilière,
  • ou encore en gestion locative et baux d’habitation.

Vous trouverez chez Lyadis Immobilier des formations adaptées à vos besoins spécifiques et éligible loi ALUR.

De plus, des formations corporates sont également disponibles. Elles couvrent des thématiques telles que la gestion de l’entreprise, le management, les ressources humaines et la qualité de vie au travail.

Plateforme F Immobilier : La solution de gestion de la formation

Par ailleurs, Lyadis Immobilier propose ses formations sur la plateforme F Immobilier. Grâce à quoi vous disposerez de :

  • un suivi automatique des formations et des obligations
  • une gestion documentaire efficace pour tous les collaborateurs,
  • une solution zéro papier.

En outre, en éliminant toutes les tâches administratives sans valeur ajoutée, la Plateforme F Immobilier permet à chacun de gagner un temps précieux.

Ainsi, aucun logiciel n’est nécessaire à installer, puisque les comptes sociétés et apprenants sont entièrement en ligne. Avec cette solution innovante, la gestion de la formation immobilière devient plus simple, plus rapide et plus efficace que jamais.

Les avantages du partenariat ImmoPad – Lyadis Immobilier

En souscrivant à un abonnement ImmoPad, vous bénéficiez d’un code promotionnel vous offrant une réduction exclusive de 15% sur votre premier achat chez Lyadis Immobilier. Cette opportunité vous permet donc d’accéder à un enseignement de qualité tout en réalisant des économies significatives.

Pourquoi investir dans des formations professionnelles en immobilier ?

Premièrement, investir dans sa formation professionnelle est un choix stratégique et essentiel pour tout agent immobilier ou gestionnaire locatif souhaitant se démarquer dans un secteur en constante évolution.

En effet, la législation, les outils et les pratiques immobilières sont en perpétuelle mutation. Et il est primordial de se tenir constamment informé des nouvelles réglementations et pratiques du marché. En participant à des formations de qualité, les professionnels de l’immobilier peuvent acquérir de nouvelles compétences. Ils actualisent aussi leurs connaissances et renforcent leur expertisent. Tout ceci leur permettra de mieux répondre aux attentes de leurs clients. Ce, dans le but de se positionner en tant que références dans leur domaine d’activité.

Deuxièmement, investir dans sa formation professionnelle permet également de stimuler sa motivation, d’élargir son réseau professionnel et d’augmenter ses perspectives d’évolution de carrière.

Les avantages de la formation pour les professionnels de l’immobilier

  • Actualisation des connaissances : restez informé des dernières évolutions législatives et des meilleures pratiques du secteur.
  • Amélioration des compétences : développez de nouvelles compétences et renforcez votre expertise pour mieux répondre aux besoins de vos clients.
  • Avantage concurrentiel : démarquez-vous de la concurrence en proposant un service de qualité supérieure.
  • Évolution de carrière : augmentez vos perspectives d’évolution professionnelle en vous positionnant en tant qu’expert reconnu dans votre domaine.

Pourquoi prendre un abonnement chez ImmoPad ?

Pour commencer, ImmoPad offre bien plus qu’une simple solution de constat immobilier numérique. Avec notre expérience solide depuis bientôt 15 ans, et notre statut de référence en matière d’états des lieux numériques, notre solution simplifie la gestion quotidienne des professionnels de l’immobilier. Avec notre application d’état des lieux, disponible hors connexion, les gestionnaires et diagnostiqueurs gagnent au moins quinze minutes sur leurs divers constats. 

De plus, nous facilitons la coordination et le suivi des interventions sur les parcs immobiliers grâce à :

  • notre espace de gestion intégré,
  • nos abonnements rentables
  • et notre accessibilité sans faille.

En outre, nos options avancées en font un outil incontournable pour optimiser la gestion immobilière, telles que :

Nos services d’assistances ont aussi ravi nos 2500 clients comme :

  • Les démonstrations gratuites de notre commercial
  • Les prises en main gratuites de notre collaboratrice
  • Un chatbox en ligne pour répondre à toutes les questions
  • Une assistance téléphonique, sur option, pour vous faire aider par l’un de nos collaborateurs

Avec la confiance de nos 8000 utilisateurs, notre application ImmoPad continue de se positionner comme le partenaire idéal pour répondre aux besoins des professionnels de l’immobilier.

En conclusion, le partenariat entre ImmoPad et Lyadis Immobilier offre une opportunité unique aux professionnels de l’immobilier. Ils pourront bénéficier de formations de qualité, adaptées à leurs besoins spécifiques. En investissant dans votre formation professionnelle, vous investissez dans votre succès et votre avenir dans le secteur immobilier. Profitez dès maintenant de cette offre exclusive et boostez votre expertise avec ImmoPad et Lyadis Immobilier !

Les états des lieux, par leur importance et sécurité, sont devenus le nerf de la guerre de la gestion locative. Or, quand il est grand temps de changer d’outil, la problématique se pose : comment migrer ses états des lieux ? Avec ImmoPad, leader des états des lieux numériques en France, nous vous proposons une solution simple et rapide, qui s’adapte sur-mesure aux besoins de chaque agence.  

État des lieux et ImmoPad 

Pour commencer, commençons par revoir les bases entre les états des lieux et ImmoPad avant de s’interroger sur comment migrer ses états des lieux.

Qu’est-ce qu’un état des lieux ? 

L’état des lieux est un document essentiel en matière de location immobilière. Il permet de décrire l’état du logement et de ses équipements à l’entrée et à la sortie du locataire. 

Longtemps réaliser sur papier, de nos jours, l’état des lieux se dématérialise de plus en plus. 

Par ailleurs, il doit toujours être établi avec les deux partis : locataire et bailleurs, ou avec au moins une représentation par parti. Il est donc par définition contradictoire.  

C’est pourquoi les états des lieux d’entrée et de sortie doivent avoir la même présentation depuis la loi ALUR du 24 mars 2014. Cela permet de faciliter leur comparaison et de déterminer les responsabilités de chacun sur les éventuelles dégradations du logement constatées à l’échéance du bail. Par soucis du détail, l’état des lieux doit être précis afin de rendre compte des dégradations à la charge du locataire (s’il y en a), et ainsi, justifier les retenus sur le dépôt de garantie.  

Qu’est-ce qu’ImmoPad ? 

ImmoPad est une solution numérique d’états des lieux qui permet de réaliser des états des lieux en toute simplicité, rapidité et sécurité. 

ImmoPad offre de nombreux avantages, notamment : 

  • Une rapidité de réalisation : l’état des lieux peut être réalisé en quelques minutes grâce à notre application mobile intuitive. 
  • Une précision : l’état des lieux est réalisé de manière exhaustive et détaillée grâce à notre constat en entonnoir.  
  • Une sécurité accrue : l’état des lieux est signé électroniquement et stocké sur un serveur sécurisé en France.  
  • Synchronisation : vous pouvez changer entre l’espace de gestion pour le stockage et l’organisation, puis l’application pour le constat terrain.  
  • Pas besoin d’internet : sauf pour synchroniser et donc envoyer votre document sur votre espace de gestion, internet n’est pas requis pour établir l’état des lieux sur l’application.  
  • Documents, stockage et photos en illimité afin de ne restreindre aucuns professionnels dans son activité 
Mock up EDL pour l'article migrer ses états des lieux avec ImmoPad

Migrer ses états des lieux sereinement avec ImmoPad 

ImmoPad propose une solution de migration de données qui vous permet de transférer vos états des lieux vers ImmoPad en toute simplicité et sécurité. 

Le principe de migration informatique 

La migration informatique consiste à transférer des données d’un système informatique vers un autre. 

Dans le cas d’une migration d’états des lieux, les données transférées comprennent généralement les informations suivantes : 

  • Les informations du locataire, du bailleur et du logement 
  • La description des pièces du logement et de leurs équipements 
  • Les constatations effectuées lors de l’état des lieux 

Comment migrer ses états des lieux avec ImmoPad ? 

Pour migrer vos états des lieux avec ImmoPad, vous devez suivre les étapes suivantes : 

  1. Contacter ImmoPad en précisant votre ancien logiciel 

Pour commencer, contactez notre entreprise via l’un de nos commerciaux afin de demander un devis de migration. Lors de votre appel, nous vous demanderons de mentionner le nom de votre précédente solution d’état des lieux.  

  1. Récupérer vos PDFs d’états des lieux depuis l’ancien logiciel 

Vous devez collecter les informations suivantes : 

  • Les informations du locataire, du bailleur et du logement 
  • La description des pièces du logement et de leurs équipements 
  • Les constatations effectuées lors de l’état des lieux 

Vous pouvez collecter ces informations à partir des états des lieux existants. Normalement, tout devrait être répertorié en un document, un PDF, par état des lieux à transférer.  

  1. Envoyés les PDFs à Immopad 

Une fois que vous avez collecté les informations nécessaires, vous devez nous envoyer l’ensemble de vos PDF. Ce transfert se fait généralement par e-mail.  

  1. Valider la migration dans votre compte Immopad 

Une fois que nous aurons reçus vos PDF, nous les migrerons vers votre nouveau compte ImmoPad. Ça sera à votre tour de valider la migration depuis votre compte.  

Les avantages de migrer ses états des lieux avec ImmoPad 

Les migrations sont une étape importante dans la digitalisation d’une entreprise, notamment dans le déploiement d’une nouvelle stratégie technologique.

Enrichissement et sécurisation de vos données avec ImmoPad 

ImmoPad vous offre une solution de migration simplifiée et sécurisée, vous permettant de transférer vos états des lieux existants vers notre plateforme numérique. Cette migration vous garantit la conservation de vos données historiques, tout en vous offrant les avantages de ImmoPad, notamment une gestion centralisée, une transparence complète et une sécurité renforcée.

Simplifiez votre gestion locative avec ImmoPad 

La migration de vos états des lieux vers ImmoPad vous permet de simplifier considérablement votre gestion locative. Vous bénéficiez d’un outil centralisé et accessible en ligne, où vous pouvez gérer tous vos états des lieux, qu’ils soient entrants, sortants ou intermédiaires. 

Traçabilité complète et sécurité accrue 

Avec ImmoPad, vos états des lieux sont conservés sur un serveur sécurisé, garantissant une protection optimale de vos données. De plus, la traçabilité complète de chaque modification permet de justifier efficacement les éventuels litiges. 

Bénéficiez d’une solution conforme aux normes françaises 

ImmoPad s’engage à vous fournir une solution conforme aux exigences légales françaises en matière d’états des lieux. Nos états des lieux sont élaborés en respectant les normes et obligations de la loi ALUR 2014.  

Optimisez votre temps et réduisez vos coûts 

La migration vers ImmoPad vous permet de gagner du temps dans la gestion de vos états des lieux. Et surtout dans votre transition digitale et/ ou changement de logiciels. ImmoPad simplifie le processus de création, de validation et de stockage de vos documents. Par ailleurs, la solution ImmoPad vous permet de réduire vos coûts liés à l’impression et à l’archivage papier des états des lieux. 

Adaptabilité face à vos précédents logiciels 

Le but d’ImmoPad est de vous simplifier la vie. C’est pourquoi nos équipes techniques ont cherché la solution la plus simple et rapide pour migrer vos états des lieux. Ainsi, ImmoPad est capable de transférer vos PDF d’état des lieux depuis les logiciels HomePad, Startloc, EDL Wai (Esqualibur), EDL Soft, EDL Net ainsi que GERCOP.  

Contactez nos experts pour un devis gratuit 

N’hésitez pas à contacter nos experts pour obtenir un devis gratuit de migration de vos états des lieux vers ImmoPad. Chaque migration est unique, avec un devis adapté à leur volumétrie. Nous vous accompagnerons tout au long du processus pour garantir une migration réussie et sans souci. 

En conclusion, si vous êtes un professionnel de la gestion locative à la recherche d’un nouvel outil d’état des lieux, ImmoPad devrait vous convenir. En plus d’établir des états des lieux 100% conforment aux législations françaises, nous vous proposons des migrations adaptées à votre structure. Migrer ses états des lieux avec ImmoPad c’est profiter de :  

  • D’une simplicité de gestion accrue : tous vos états des lieux sont centralisés dans un seul outil. 
  • D’une sécurité renforcée : vos états des lieux sont conservés sur un serveur sécurisé. 
  • D’une application simple et intuitive, vous permettant d’établir l’état des lieux d’un studio en une quinzaine de minutes 
  • D’une migration simple, rapide et sécurisée qui rentabilisera rapidement votre changement d’outil d’état des lieux  
Visuel de l'article En quoi consiste l'assurance loyers impayés ?

La gestion efficace des biens immobiliers est un défi constant pour les agences immobilières, impliquant non seulement la recherche de locataires fiables mais également la mise en place de mécanismes de protection pour garantir des revenus stables. Dans cette optique, l’assurance loyers impayés se présente comme un outil essentiel pour optimiser votre relation client tout en sécurisant vos transactions.

La Tranquillité d’Esprit pour les Propriétaires

Une assurance loyers impayés offre une tranquillité d’esprit aux propriétaires en assurant le paiement du loyer même en cas de défaut du locataire. En proposant cette solution à vos clients, vous renforcez votre rôle d’intermédiaire de confiance, rassurant les propriétaires sur la pérennité de leurs revenus locatifs. Cela va au-delà de la simple location de biens immobiliers ; c’est un engagement envers la stabilité financière de vos clients.

Des relations locatives plus saines

En offrant une assurance loyers impayés à vos clients, vous contribuez à établir des relations locatives plus saines. Les locataires, sachant qu’ils sont soumis à une vérification rigoureuse avant la location, sont plus enclins à respecter leurs engagements financiers. Cette approche proactive réduit les risques de contentieux et favorise une collaboration harmonieuse entre locataires et propriétaires. En effet, la confiance mutuelle est le fondement d’une location réussie.

Simplification des processus de recouvrement

En cas de loyers impayés, l’assurance loyers impayés simplifie considérablement les processus de recouvrement pour les agences immobilières. Plus besoin de s’engager dans de longues procédures coûteuses. La garantie prend en charge le règlement des loyers impayés, vous permettant de vous concentrer sur la gestion quotidienne des biens immobiliers. Cela libère du temps et des ressources précieuses, permettant à votre équipe de se consacrer pleinement à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Un argument commercial convaincant

Proposer l’assurance loyers impayés devient un argument commercial puissant pour les agences immobilières. Cela vous distingue de la concurrence en démontrant votre engagement envers la protection des intérêts de vos clients. La garantie devient ainsi un véritable atout dans la négociation et renforce la confiance que les propriétaires placent en votre agence. Les propriétaires sont plus enclins à choisir une agence offrant une protection supplémentaire, ce qui peut se traduire par une clientèle fidèle et satisfaite.

La confiance instaurée

La confiance est un élément clé dans toute relation d’affaires, et c’est particulièrement vrai dans le secteur immobilier. La garantie loyers impayés crée un environnement de confiance dès le départ. Les propriétaires ont l’assurance que, même en cas de difficultés financières de la part du locataire, leurs revenus sont protégés. Cela élimine une source majeure d’inquiétude pour les propriétaires et renforce la relation avec votre agence. En instaurant cette confiance, vous positionnez votre agence comme un partenaire fiable et professionnel dans le secteur immobilier.

Les relations saines entre locataires et propriétaires

Une location réussie repose sur des relations harmonieuses entre locataires et propriétaires. En intégrant la garantie loyers impayés dans vos services, vous contribuez à créer un environnement dans lequel les locataires se sentent rassurés par le sérieux de la transaction. Cela se traduit par une collaboration plus fluide, réduisant les risques de litiges et favorisant des relations locatives durables. Les locataires apprécient également cette démarche, sachant qu’elle renforce la crédibilité de l’agence et assure la protection de leurs droits en tant que locataires responsables.

Simplifier la gestion des impayés

La gestion des impayés peut rapidement devenir un casse-tête administratif et financier pour les agences immobilières. L’assurance loyers impayés intervient comme une solution efficace pour simplifier ces processus. En cas de défaut de paiement, la garantie prend le relais, éliminant ainsi la nécessité de poursuites judiciaires longues et coûteuses. Cela permet à votre agence de se concentrer sur sa mission principale : la gestion efficace des biens immobiliers. En simplifiant la gestion des impayés, vous améliorez l’efficacité opérationnelle de votre agence et offrez une meilleure expérience à vos clients.

Un atout dans la négociation

Dans un marché immobilier concurrentiel, tout avantage concurrentiel est précieux. L’assurance loyers impayés devient un atout majeur dans la négociation avec les propriétaires. En mettant en avant cette garantie, votre agence se positionne comme une partenaire fiable et proactive, prête à aller au-delà des attentes pour assurer la sécurité financière des propriétaires. Cette approche proactive peut également être un facteur différenciateur lors de l’acquisition de nouveaux mandats de gestion immobilière.

En conclusion, une assurance loyers impayés ne se limite pas à une simple protection financière ; elle constitue un élément essentiel pour renforcer la confiance, établir des relations saines et simplifier les processus opérationnels. En intégrant cette garantie dans vos services, votre agence immobilière se positionne comme un acteur proactif et fiable, prêt à offrir une expérience complète et sécurisée à vos clients propriétaires.

L’arrêt de la loi Pinel en 2025 est un événement majeur pour le marché de l’immobilier français. Ce dispositif, qui permettait aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur l’investissement locatif, a été un facteur important de la construction de logements neufs destinés à la location, notamment dans les zones les plus tendues. 

Sans cet avantage fiscal, les investisseurs particuliers seront moins nombreux à investir dans l’immobilier neuf, ce qui pourrait conduire à une diminution de l’offre locative. Les agences immobilières, qui ont joué un rôle important dans la commercialisation des logements Pinel, doivent donc s’adapter à l’arrêt de la loi Pinel. 

Dans cet article, nous verrons comment les agences immobilières peuvent s’adapter à l’arrêt de la loi Pinel. Nous aborderons notamment les points suivants : 

  • Les conséquences de l’arrêt de la loi Pinel sur le marché de l’immobilier 
  • Les dispositifs encore en place qui peuvent être intéressants pour les investisseurs 
  • Les services complémentaires que les agences immobilières peuvent proposer 

Loi Pinel: définition

Le dispositif Pinel est une loi française qui permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu s’ils achètent un logement neuf et le mettent en location pendant une durée minimale de 6 ans. 

L’objectif était de pourvoir aux difficultés de logements en augmentant l’offre du parc locatif avec encadrement du loyer dans une zone en tension immobilière où l’offre en logement était trop basse.  

Le dispositif Pinel est un dispositif avantageux pour les investisseurs qui souhaitent se lancer dans l’investissement locatif. Cependant, il est important de bien connaître les conditions du dispositif avant de s’engager, car elles ont évolué au fil des années. 

Les différents critères de la loi Pinel

  • La zone géographique   
  • Le type de bien 
  • Le plafond du loyer et les ressources des locataires 
  • La durée d’engagement de mise en location  

La loi Pinel a été mise en place en 2015 et a connu plusieurs réformes depuis lors. En 2024, les principales modifications sont les suivantes : 

  • La réduction d’impôt est réduite à 9 % pour un engagement locatif de 6 ans
  • La réduction d’impôt est réduite à 12 % pour un engagement locatif de 9 ans
  • La réduction d’impôt est réduite à 14% pour un engagement locatif de 12 ans

De plus, le dispositif Pinel est désormais limité aux zones A, A bis et B1. Les zones B2 et C ne sont plus éligibles, sauf si le logement est situé dans une commune ou un quartier qui a été labellisé “rénovation urbaine” par l’État. 

Concernant les ressources du locataire, ceux-ci dépendent de la composition du foyer et de la zone géographique du logement.  

💡 A noter, il est possible de bénéficier des 21% de réduction d’impôts initiaux si votre client investisseur respecte les critères du dispositif Pinel Plus ou Super Pinel.  

 Attention tout de même, s’il est encore possible de disposer des avantages de la loi Pinel en 2024, Les déductions sont, elles, dégressives. Le Pinel plus permet quant à lui de bénéficier des déductions complètes sous certaines conditions. 

Récapitulatif des conditions pour bénficier de l’avantage fiscal Pinel en 2024:

  • Le logement dot être neuf ou en VEFA (Vente En état Futur d’Achèvement) 
  • Le logement doit se trouver dans un immeuble d’habitation collective 
  • Les loyers et ressources du locataire doivent respecter le plafonnement établis par la loi  
  • Le logement doit respecter un niveau de performance énergétique minimum  
  • Le logement doit être situé dans une zone géographique définie 
  • L’engagement de la durée de location doit être de 6, 9 ou 12 ans  
  • Le logement ne doit pas être loué “meublé” 
  • Le dispositif est limité à l’investissement de 2 logements maximum dans la limite de plafond d’investissement de 300 000 euros et 5 500 euros le mètre carré.  
  • Le bien doit être loué en tant que résidence principale du locataire

Loi Pinel 2024, questions fréquentes:

Tous les logements sont-ils éligibles à la loi Pinel ?  

 Non, seuls les logements collectifs dédiés à l’habitation peuvent prétendre à ce dispositif. 

Comment est calculé les plafonds de loyer de la loi Pinel ?  

Ce plafond est calculé sur la base d’un coefficient multiplicateur en prenant en compte la surface utile : plafonds mensuels de loyer au m2 de la zone x(0,7+19/surface utile)  

Exemple pour un logement de 50 m2 en zone A : 13,09x(0,7+19/100) soit 14,14 euros/m2

En savoir plus sur le plafonnement des loyers et des ressources

La loi Pinel impose-t-elle des contraintes énergétiques ?  

Pour bénéficier de la loi Pinel, le logement doit obtenir le label RE2020 et le label bâtiment basse consommation 2005. 

Qui peut bénéficier de la réduction d’impôt de la loi Pinel?  

Pour en bénéficier, votre client investisseur doit obligatoirement payer ses impôts en France et être domicilié en France.  

Quand se termine la loi Pinel?  

La loi Pinel ne sera plus appliquée à compter du 1° janvier 2025. Il est remplacé par Pinel +  ou Super Pinel en vigueur depuis 2023. Ainsi, il ne reste plus qu’une année pour profiter de cet avantage fiscal.

Conséquences de l’arrêt de la loi Pinel dans l’immobilier

Depuis sa mise en place en 2014, la loi Pinel aurait permis la création de plus d’un million de logements en France. Ce chiffre représente environ 20 % de la production totale de logements neufs sur la période. 

La loi Pinel a eu un impact significatif sur la construction de logements dans les zones tendues. En effet, 90 % des logements créés dans le cadre de la loi Pinel sont situés dans ces zones. 

Par ailleurs, les effets de la loi Pinel auront aussi eu un impact significatif sur l’investissement locatif  

Ainsi, l’arrêt de la loi Pinel en 2024 aura des conséquences importantes sur la construction de logements neufs, notamment dans les zones tendues. Effectivement, La loi Pinel a permis de créer une offre importante de logements locatifs, ce qui a contribué à répondre à la demande de logements locatifs, notamment dans les zones tendues. 

L’impact sur l’avantage fiscal:  

Les avantages en termes de réduction d’impôts ont été amoindris depuis 2023 et passe sous la barre des 10% en 2024:  

  • Pour un engagement locatif de 6 ans, la réduction d’impôts s’élèvera à 9% 
  • Pour un engagement locatif de 9 ans, la réduction d’impôts s’élèvera à 12% 
  • Pour un engagement locatif de 12 ans, la réduction d’impôts s’élèvera à 14% 

L’avantage fiscal relativement conséquent à l’époque se retrouve donc aujourd’hui très amoindri et pourrait dissuader bons nombres d’acheteurs d’investir dans le logement locatif. 

L’arrêt de ce dispositif particulièrement avantageux fiscalement risque de ralentir significativement le marché de l’investissement locatif. 

Si l’on ajoute à cela des taux d’intérêt actuels particulièrement élevés , l’intérêt à investir s’étiole peu à peu. 

L’impact sur le marché locatif 

La suppression de la loi Pinel risque de réduire l’offre de logements neufs mis en location. En effet, le dispositif Pinel a été un facteur important de la construction de logements neufs destinés à la location, notamment dans les zones les plus tendues. Sans cet avantage fiscal, les investisseurs particuliers seront moins nombreux à investir dans l’immobilier neuf, ce qui pourrait conduire à une diminution de l’offre locative

Par ailleurs, les taux d’intérêt élevés pourraient rendre l‘investissement immobilier plus coûteux, ce qui pourrait dissuader les investisseurs particuliers d’investir. 

Cette diminution de l’offre locative pourrait entraîner une hausse des prix des loyers, notamment dans les zones les plus tendues. En effet, avec moins de logements disponibles, les locataires seront en concurrence pour trouver un logement, ce qui pourrait conduire à une augmentation de la demande et, par conséquent, des prix. 

L’impact sur le marché immobilier 

L’arrêt de la loi Pinel pourrait également avoir un impact sur les prix de l’immobilier. En effet, le dispositif Pinel a été un facteur de soutien des prix de l’immobilier neuf. Sans cet avantage fiscal, les prix de l’immobilier neuf pourraient baisser, ce qui pourrait avoir un impact sur les prix de l’immobilier ancien. 

L’arrêt de la loi pourrait donc avoir un impact significatif sur le marché immobilier Français et ralentir les  investisseurs . Cependant, il restera possible de bénéficier de bons avantages en passant par le dispositif Pinel Plus  . 

Agences immobilières, conseils pour s’adapter à l’arrêt de la loi Pinel

 La fin des dispositifs tels que Pinel, peuvent effrayer et faire reculer vos clients investisseurs. Ils peuvent alors préférer s’orienter vers la vente de la leur bien estimant que l’investissement locatif n’est plus aussi rentable.  

Cependant, l’investissement locatif n’est pas mort et celui-ci peut encore s’avérer particulièrement fructueux à condition de s’avoir s’appuyer sur les bons dispositifs.  

Devant initialement s’arrêté en 2023, ce dispositif a été prolongé en 2024 et un nouveau dispositif y a été ajouté depuis 2023 : le Pinel Plus 

Loi Pinel +, un dispositif qui peut se révèler avantageux 

La loi Pinel + est la nouvelle version de la loi Pinel . Si les conditions pour pouvoir en bénéficier paraissent plus strict, ce dispositif reste tout de même avantageux.  

En effet, il peut permettre de bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’ à 21%.  

Le dispositif Pinel + s’avère plus contraignant au niveau des critères. De nombreux nouveaux éléments rentrent en compte afin de pouvoir en bénéficier. 

Les conditions pour pouvoir en bénéficier :  

  • Conditions actuelles de la loi Pinel : zone géographique, plafond ressources et loyer, mise en location sous 12 mois, engagement locatif minimal de 6 ans. Voir les conditions 
  • Le logement doit être en quartier prioritaire  

Ou bien 

  • Remplir les exigences suivantes :  
  • Une performance énergétique labellisée RE2020 
  • Un DPE classé A  
  • Avoir une double orientation pour le T3 et plus 
  • Avoir une surface minimale 
  • Avoir un espace extérieur  

Ainsi les critères pour bénéficier de l’avantage fiscal Pinel + s’avèrent effectivement plus contraignant avec ce nouveau dispositif. Alors est-ce vraiment encore avantageux de convaincre votre client d’effectuer u investissement locatif ?  

Et bien oui ! Car le dispositif Pinel + permet de bénéficier de taux de réductions complets :  

  • 12% de réduction pour un engagement de location de 6 ans  
  • 18% de réduction pour un engagement de location de 9 ans 
  • 21% de réduction pour un engagement de location de 12 ans 

Ce dispositif reste donc un gage de bon investissement en 2024. 

💡 Ce type de logement sera aussi plus facile à louer car moins énergivores et plus économes que de nombreux autres logements sur le marché locatif.  

Voir le simulateur Loi Pinel

Statut LMNP

Le Statut de loueur meublé non professionnel, peut s’avérer intéressant pour vos clients particuliers. En effet ce statut permet de bénéficier de revenus complémentaires.  

Les avantages du statut LMNP:  

  1. Une réduction d’impôt sur le revenu, sous certaines conditions en fonction de la durée d’engagement de location du bien : 
  • 6 ans : réduction de 12 % du prix d’achat  
  • 9 ans : réduction de 18 % du prix d’achat  
  • 12 ans : réduction de 21 % du prix d’achat 
  1. La possibilité de déduire les charges liées à la location du bien telles que les intérêts d’emprunt, les charges de copropriété, les charges de réparation et d’entretien, les frais d’agence, les frais de gestion locative, etc. 
  2. La possibilité de louer le bien à un membre de sa famille 

Les conditions concernant le bien: 

  • Il doit être meublé 
  • Il doit être situé dans une zone éligible à la loi Pinel 
  • Il doit être loué en tant que résidence principale ou secondaire 
  • Les revenus locatifs du bien ne doivent pas dépasser 23 000 € par an ou la moitié des revenus du foyer fiscal. 

Ce type de dispositif peut s’avérer être une bonne alternative pour vos clients souhaitant investir de Manière simple et rentable. En effet, ce statut permet d’avoir accès à des processus de déclarations simplifiées et permet aux investisseurs ayant des budgets moins importants d’accéder à l’investissement locatifs et de développer leur patrimoine .  

La rentabilité de ce statut peut aussi s’avérer être intéressante. En effet, les loyers des logements meublés sont plus élevés que ceux des logements vides : jusqu’ à 15% en moyenne.

Les autres dispositifs dédiés à l’investissement locatif

Il existe plusieurs dispositifs pour permettre à vos clients particuliers d’investir dans des logements locatifs en bénéficient de réduction d’impôts. Orienter les clients vers ces dispositifs peut donc être une solution pour les agences immobilières afin de s’adapter à l’arrêt de la loi Pinel

Parmi ces dispositifs ,  

  • Dispositif Denormandie, prolongée jusqu’ au 2024, elle permet de bénéficier de la même réduction d’impôt que Pinel  
  • Dispositif LocAvantage jusqu’ à 65% de réduction sur l’impôt sur le revenu selon le type de convention signée avec l’Anah 

A noter, la plupart de ces dispositifs s’arrêtent fin 2024 et imposent donc de réaliser l’investissement avant la fin de cette année.

Conseils spécifiques aux agences pour s’adapter à la fin de la loi Pinel

Voici quelques conseils spécifiques aux agences immobilières pour s’adapter à l’arrêt de la loi Pinel : 

  1. Informer les investisseurs des conséquences de l’arrêt de la loi Pinel. 

Les investisseurs doivent être conscients des changements qui vont intervenir en 2025. L’agence immobilière doit les informer des conséquences de l’arrêt de la loi Pinel sur l’offre locative, les prix des loyers et les opportunités d’investissement. 

  1. Se concentrer sur les dispositifs encore en place

La loi Pinel + et le statut LMNP sont deux dispositifs encore en place qui peuvent être intéressants pour les investisseurs.

  1. Proposer des services complémentaires.

Les agences immobilières peuvent proposer des services complémentaires aux investisseurs, tels que la gestion locative, gestion de la relation locataire ou le conseil en investissement. Ces services peuvent aider les investisseurs à rentabiliser leur investissement et à réduire les risques. 

En suivant ces conseils, les agences immobilières peuvent continuer à proposer des solutions intéressantes aux investisseurs, même après l’arrêt de la loi Pinel. Et n’oubliez pas de découvrir nos autres conseils sur notre blog.

L’arrêt de la loi Pinel est un défi pour les agences immobilières. Cependant, il existe des solutions pour s’adapter à cette nouvelle réalité. En se concentrant sur les dispositifs encore en place et en proposant des services complémentaires, les agences immobilières peuvent continuer à proposer des solutions intéressantes aux investisseurs. 

Comment une agence immobilière peut se démarquer de la concurrence pour attirer de nouveaux clients ?

Le marché de l’immobilier est un marché très concurrentiel. Entre un marché tendu, des clients de plus en plus méfiants et l’arrivée des agences en ligne, il n’est pas toujours facile de sortir du lot. Dans cet article, nous vous proposons 5 conseils pour vous aider à y parvenir.

Conseil 1 : Se démarquer de la concurrence grâce à un service client humain

De nos jours, les clients y réfléchissent à deux fois avant de confier leur bien à un agent immobilier. Dans ce contexte redonner de l‘importance au relationnel prend tout son sens.

La qualité de l’expérience client est devenu un facteur clé pour la réussite d’une agence immobilière. Offrez un service personnalisé et attentionné à vos clients, et faites tout votre possible pour répondre à leurs besoins.

  • Écoutez vos clients et faites preuve d’empathie et de compréhension
  • Proposez un service personnalisé et adapté à leurs besoins.
  • Offrez un suivi rigoureux que ce soit dans la cadre de la transaction ou de la gestion locative.
  • Soyez disponible et réactif pour répondre à leurs questions.
  • Prolonger la relation même après la vente ou la fin de contrat

Vos clients ont besoin d’être entendus et rassurés quant à leurs interrogations. Offrir une oreille attentive sera gage de confiance.  Tout comme leur proposer des services et des conseils adaptés à leur parcours de vente ou de mise en location.

Attention toutefois à ne pas être trop intrusif dans vos démarches de prospection. En effet vos clients sont déjà sur-sollicités de toutes parts. Sachez prospecter intelligemment en misant sur l’écoute et sur le conseil.

Se concentrer sur un service client humain et de qualité vous  permettra donc de construire une relation de confiance et d’attirer de nouveaux clients et ainsi de vous démarquer de vos concurrents.

Conseil 2 : S’orienter vers la technologie

Ce deuxième conseil peut vous paraitre contradictoire au premier vantant les mérites de la relation humaine avec vos clients.  Détrompez-vous !  Les outils numériques peuvent vous aider à améliorer votre relation client.

En effet, la technologie est un outil puissant qui peut vous aider à vous démarquer de vos concurrents. Utilisez la technologie pour améliorer l’efficacité de votre agence, pour mieux servir vos clients et pour vous connecter avec eux.

  • Investissez dans des outils de gestion immobilière, cela vous simplifiera la gestion de votre agence et de votre administratif
  • Utilisez les réseaux sociaux pour communiquer avec vos clients et vous rendre visible en ligne.
  • Offrez des services en ligne, comme la visite virtuelle, elle permettra à vos clients de se faire une première idée du bien visiter et vous évitera des déplacements inutiles
  • Passez aux états des lieux digitalisés comme ImmoPad, cela vous permettra d’éviter tout malentendus grâce aux photos et aux éléments ultra-précis mais aussi d’améliorer votre relation client.
  • Proposez des plans 3D aménagés. Vous gagnerez en attractivité et permettrez à vos clients de mieux se projeter.
  • Digitalisez votre vitrine, l’idéal pour moderniser son image et attirer l’œil des passants. De nombreuses solutions existent allant de l’écran à la bornes tactile.

Conseil 3 : Miser sur les services et l’expertise immobilière

Les clients recherchent des agents immobiliers qui sont experts dans leur domaine et qui peuvent les aider à trouver la propriété ou location parfaite. Offrez une gamme complète de services et d’expertise pour vous démarquer de vos concurrents.

  • Obtenez les certifications et qualifications requises
  • Formez vos agents immobiliers aux dernières tendances du marché et besoins de vos clients
  • Offrez des services personnalisés, comme la recherche de financement ou de Homestaging.
  • Donnez leurs accès à des services en ligne comme une conciergerie ou un espace locataire

 En vous formant régulièrement aux dernières tendances du marché ou encore en vous remettant à jour sur certaines thématiques comme la Loi Elan, la loi ALUR, le crédit immobilier ou les troubles du voisinages par exemple ; vous gagnerez la confiance de vos clients .

 Cela vous permettra d’acquérir cette image d’expert, de référent, autrement dit la valeur sûre vous permettant ainsi de vous démarquer de vos concurrents.

Conseil 4 : Utiliser les réseaux sociaux pour se démarquer

Les réseaux sociaux sont un excellent moyen de vous connecter avec vos clients potentiels et de vous démarquer de vos concurrents. Utilisez les réseaux sociaux pour partager vos connaissances, pour présenter vos biens et pour interagir avec vos clients.

  • Créez une page professionnelle sur les réseaux sociaux dédiée avec activité immobilière
  • Publiez régulièrement du contenu pertinent et de qualité en lien avec votre activité
  • Interagissez avec vos clients, répondez aux commentaires
  • Choisissez les bons réseaux sociaux. Nous vous conseillons Facebook et Instagram pour l’immobilier

Les réseaux sociaux occupent aujourd’hui une bonne partie de nos journées, il est donc primordial pour toute agence immobilière d’être actifs sru ces derniers. Cependant, créer du contenu peut être particulièrement chronophage, nous vous conseillons donc de ne pas vous éparpiller et de vous concentrer sur Un à Deux réseaux (Facebook et instagram).

Publiez régulièrement et n’oubliez pas d’interragir avec vos abonnés. Vous pouvez aussi vous montrer très actifs dans les groupes Facebook, un bon moyen pour trouver de nouveaux clients et mettre en avant vos biens.

Conseil 5 : Faire de ses clients des ambassadeurs

Les clients satisfaits sont les meilleurs ambassadeurs pour votre agence. Faites tout votre possible pour que vos clients soient satisfaits de vos services et qu’ils recommandent votre agence à leurs amis et à leur famille.

N’oubliez pas qu’il est aujourd’hui très facile de laisser un avis sur google, des plateformes dédiées ou encore sur les réseaux sociaux. Il est donc particulièrement important de soigner sa réputation en ligne.

  • Offrez un service de qualité et essayez de répondre à toutes les interrogations
  • Suivez vos clients après la transaction, en leur fournissant quelques conseils
  • Demandez-leur de laisser des avis sur votre agence.
  • Répondez à tous les avis et les commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs

Le bouche à oreille est toujours le levier le plus puissant pour trouver de nouveaux clients. Les particuliers feront plus facilement confiance à un agent immobilier qui leur a été recommandé ou avec de nombreux avis positifs sur google ou les réseaux sociaux .

N’hésitez-donc pas à demander à vos clients de vous recommander ou de laisser un avis, sans être trop insistant bien évidemment.

Les avis positifs valorisent votre entreprise et véhicule une image de confiance et vous permettront de vous différencier de la concurrence en immobilier.

Le marché de l’immobilier est un marché concurrentiel, et il est important pour les agences immobilières de se démarquer de leurs concurrents pour attirer de nouveaux clients. En suivant les conseils de cet article, vous serez sur la bonne voie pour vous démarquer de la concurrence.

En plus des conseils mentionnés ci-dessus, les agences immobilières peuvent également se démarquer de la concurrence en :

  • Se spécialiser dans un domaine particulier
  • Développer une identité de marque forte
  • Participer à des événements immobiliers
  • Collaborer avec d’autres professionnels

En tant qu’agence immobilière dans la gestion locative, il peut vous arriver d’avoir des locataires de plus de 65 ans avec des ressources modestes. Ces locataires, plus âgés, bénéficient de droits et de devoirs spécifiques. Réciproquement, votre agence immobilière a elle aussi des droits et des devoirs à respecter. Cet article s’intéresse dans un premier temps aux droits et devoirs qu’ont vos locataires et que vous avez envers eux. Puis, il se concentre tout particulièrement sur le cas des locataires protégés, afin de comprendre les droits de vos locataires âgés aux ressources modestes. 

Quels sont les droits et devoirs des locataires ?

Avant de nous concentrer sur le cas spécifique des locataires de plus de 65 ans, revoyons les droits et devoirs des locataires

Le locataire est tenu de : 

  • Payer les loyers et les charges. 
  • Faire un usage paisible de la location. L’occupant se doit de respecter le règlement de la copropriété. S’il ne respecte pas les règles, le propriétaire sera tenu responsable. Il sera alors possible qu’il résilie le bail. 
  • Assurer l’entretien courant et les réparations de la location.
  • Utilisation du logement et travaux ; le locataire est tenu d’accorder l’accès du logement au propriétaire dans certains cas. Le locataire doit également demander l’aval à son propriétaire avant de réaliser des travaux. (En savoir plus
  • Souscrire à une assurance habitation

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire cet article : Quelles sont les obligations du locataire en location ? 

Quels sont les droits et devoirs des agences immobilières envers leurs locataires ?

Le bailleur a des obligations envers son locataire. Voici un rappel de ces dernières : 

  • Obligation de mettre à disposition du locataire un logement décent qui ne porte ni atteinte à sa sécurité ni à sa santé. 
  • Le bailleur se doit de transmettre au locataire les documents obligatoires à la signature du contrat de location, ainsi qu’en cours de bail. 
  • Le bailleur est tenu d’entretenir le bien, tous les travaux autres que ceux des réparations locatives sont à la charge du propriétaire, et ce, durant la durée du bail. 

Que se passe-t-il si le locataire a plus de 65 ans ?

Que dit la loi ?

La loi Macron du 6 août 2015 a renforcé la protection des 65 ans et plus. Permettant aux locataires qui remplissent les conditions nécessaires d’être qualifiés de locataires protégés. Cette loi est venue compléter la loi Alur. Néanmoins, des conditions sont à respecter. Comme être âgé de plus de 65 ans à l’échéance du bail.  Et justifier de ressources annuelles en dessous du plafond retenu pour les prêts locatifs à usage social (PLUS). Ou si une personne à la charge du locataire remplit ces conditions et vit avec le locataire

Le locataire bénéficie alors d’une protection. En effet, son propriétaire a l’interdiction de s’opposer au renouvellement de son bail, sauf s’il propose un logement de remplacement. Ce logement doit être à proximité (même commune ou une commune limitrophe à moins de 5km) et correspondre aux besoins du locataire, ainsi qu’à ses possibilités, en termes d’accessibilité, de surface et de loyer. Le bailleur a néanmoins le droit de vendre le bien. 

Si le bailleur résilie le bail alors que le locataire remplit les conditions pour être un locataire protégé, le locataire doit envoyer un recommandé avec demande d’accusé de réception à son bailleur. Afin de lui rappeler son obligation de relogement. Il est alors conseillé de joindre à ce courrier les justificatifs de revenu annuel et d’âge

En revanche, si le bailleur est lui-même âgé de plus de 65 ans, le locataire ne bénéficie pas de protection particulière. Il en va de même si le bailleur a des ressources annuelles inférieures au plafond prévu. 

Est-il cependant possible de donner congé à un locataire protégé ?

Pour qu’une agence immobilière puisse donner congé à un locataire protégé, elle doit respecter une procédure. En effet, elle doit faire une lettre recommandée avec accusé de réception, ou un acte d’huissier, ou une remise en main propre contre émargement ou récépissé. De plus, la lettre doit être envoyée en respectant le préavis prévu. Pour rappel : 

  • S’il s’agit d’un logement meublé le préavis est de minimum 3 mois avant la date de fin du bail. 
  • S’il s’agit d’un non-meublé, le préavis est de minimum 6 mois avant la date de fin du bail.  

Cette lettre de congé doit également contenir des mentions obligatoires en fonction du motif de la résiliation.  

S’il s’agit d’un congé pour motif légitime et sérieux, le motif doit être mentionné. Il doit être annexé à la lettre qui est remise au locataire.  

S’il s’agit d’une résiliation pour une reprise du bien, le congé doit contenir : 

  • Le motif du congé, 
  • Le nom et l’adresse de la personne bénéficiant de la reprise, 
  • Le lien de parenté entre le bénéficiaire et le bailleur, 
  • La justification d’une reprise réelle et sérieuse. 

S’il s’agit d’un congé pour vente, le congé doit contenir : 

  • Le motif du congé, 
  • Le prix et les conditions de vente, 
  • La description du bien et ses annexes le cas échéant, 
  • Les conditions de l’offre faite au locataire. 

Ce qu’il faut retenir sur les droits et devoirs d’un locataire âgé et de son agence : 

Si le locataire est un locataire protégé, alors ses droits sont différents. En effet, le bailleur ne peut pas s’opposer au renouvellement de son bail, ou alors il se doit de lui proposer un logement de remplacement en respectant des critères. En revanche, ses devoirs sont les mêmes que tout autre locataire.

Les conditions pour être qualifié de locataire protégé, si le locataire a plus de 65 ans : 

  • Avoir plus de 65 ans,
  • Avoir des ressources annuelles en dessous des seuils fixés par la loi, qui se basent sur la composition du foyer fiscal et la région où se situe le bien. 

Les conditions pour être qualifié de locataire protégé, si le locataire a moins de 65 ans : 

  • Héberger une personne de plus de 65 ans fiscalement à sa charge avec des ressources annuelle en dessous des seuils légaux.
  • Le montant cumulé des ressources des personnes habitant dans le bien doit être inférieur aux plafonds fixés par la loi.

Néanmoins, le propriétaire pourra résilier le bail s’il répond à au moins un des critères suivants : 

  • A plus de 65 ans,
  • A des ressources inférieures aux seuils,
  • Propose un logement similaire au locataire.

Si le locataire protégé manque à ses devoirs, comme payer le loyer, il perd son statut de locataire protégé. Le bailleur peut alors lui donner congé pour ce motif.

Enfin, depuis le 21 juillet 2023, la protection des locataires protégés s’étend aux locataires percevant l’allocation journalière de présence parentale (loi no 2023-622 du 19 juillet 2023).

Réseaux sociaux dans l’immobilier. Un titre qui énonce un monde de plus en plus connecté et numérique. Auquel il devient impératif pour les agents immobiliers et les gestionnaires de location de s’adapter à cette nouvelle réalité. En effet, le numérique, la digitalisation et les réseaux sociaux se sont imposés comme un outil essentiel pour renforcer la visibilité et la rentabilité des activités immobilières.

Dans cet article, nous allons explorer pourquoi il est crucial de se servir des réseaux sociaux dans l’immobilier locatif en 2023, ainsi que des conseils pratiques pour maximiser leur utilisation.

Pourquoi se servir des réseaux sociaux dans l’immobilier locatif ?

Dans l’Ère du Numérique, la Digitalisation est Essentielle

L’année 2023 marque une étape cruciale dans l’immobilier locatif. Avec l’émergence continue de technologies de pointe et l’évolution rapide des attentes des clients, il est impératif que les agents immobiliers et les gestionnaires locatifs embrassent la digitalisation pour rester compétitifs. D’autant qu’une partie des acteurs de l’immobilier s’est déjà emparé de ces nouvelles technologies pour booster leur activité immobilière. Les raisons de passer le cap se font nombreuses :

La Portée Incomparable des Réseaux Sociaux

Les applications de réseaux sociaux offrent une portée inégalée pour promouvoir votre activité immobilière. Avec des milliards d’utilisateurs actifs chaque jour, ces plateformes permettent de toucher un public plus large et diversifié que jamais. De plus, chaque réseau social a son but, sa raison d’exister et d’être utilisé. Ainsi, vous serez en mesure de communiquer auprès de l’audience désirée. Nonobstant, les fonctionnalités de ciblage des réseaux sociaux permettent de diffuser des annonces de location auprès d’un public spécifique. Le tout en fonction de critères tels que la localisation, le budget, etc. Ainsi, vous pourrez vous rentrer en interaction directement avec une communauté locale. Ce qui renforcera d’autant plus votre image d’expert local auprès des habitants.  

Engagement et Confiance

Les réseaux sociaux offrent une opportunité unique d’engager directement avec les locataires potentiels et de bâtir une relation de confiance. Vous pouvez répondre à leurs questions, partager vos connaissances et démontrer votre expertise. En outre, il existe une grande quantité de groupes dédiés spécifiquement à la recherche d’appartements ou de maisons à louer. Puis, rappelons que les commentaires et les témoignages des locataires satisfaits peuvent être partagés sur les réseaux sociaux pour renforcer votre crédibilité d’agent immobilier.

La Viralité des Annonces

La nature virale des réseaux sociaux signifie que vos annonces peuvent être partagées rapidement, augmentant ainsi leur visibilité exponentiellement. En effet, les utilisateurs peuvent facilement partager des annonces avec leurs amis et leur famille. Ce qui augmente la portée de chaque annonce. Cela signifie plus de prospects pour vos propriétés locatives. Encore une fois, les groupes de réseaux sociaux sont une mine d’or pour augmenter la visibilité. Et donc les impressions de vos annonces immobilières.

De plus, vous pouvez aussi tomber sur diverses annonces de propriétaires cherchant à confier leur bien à des experts locatifs tels que vous. Ou encore, les réseaux sociaux dans l’immobilier peuvent vous permettent de suivre les tendances et de surveiller la concurrence !

Humanisation de la marque

Ces précédents conseils amènent à un point de convergence : utiliser les réseaux sociaux humanise votre image de marque. Notamment en montrant votre personnalité, en partageant votre expertise et en établissant des relations de confiance avec les locataires locaux potentiels. Humaniser sa marque, c’est de se rapprocher de sa cible, mais aussi, fidéliser grandement ses clients acquis ! Et encore une fois, les commentaires et avis de vos clients sur les réseaux sociaux et Google serviront fortement à votre image de marque !

Le Référencement Google

Avoir une présence active sur les réseaux sociaux peut également améliorer votre référencement sur Google. Les moteurs de recherche valorisent les entreprises ayant une forte présence en ligne, ce qui signifie que vos annonces ont plus de chances d’être trouvées par les locataires potentiels. De plus, les avis Google précédemment mentionner jouent un rôle tout aussi important dans ce référencement. Tâchez de toujours obtenir de super avis pour toujours être dans les premiers résultats de recherche !

Partie 2 : Comment se servir des réseaux sociaux dans l’immobilier locatif ?

Différencier les Objectifs pour Chaque Réseau Social

Chaque plateforme de médias sociaux a ses propres caractéristiques et avantages. Par exemple, utilisez Facebook pour des annonces plus détaillées. Instagram pour des visuels attrayants de vos biens. LinkedIn pour établir des relations professionnelles. Et TikTok pour des vidéos de visites de vos biens (que vous pouvez aussi publier en Reals sur Instagram). Assurez-vous d’adapter votre contenu en conséquence. Et n’oubliez pas de prendre en compte les critères de consommation des réseaux de votre cible.

Conseils pour une Utilisation Efficace des Réseaux Sociaux

  • Créez un Profil Professionnel : Assurez-vous que votre profil reflète votre expertise en gestion locative. Utilisez une photo professionnelle et une description précise de vos services. Ajoutez-y vos coordonnées professionnelles : numéro de téléphone, adresse mail. Considérez votre profil professionnel sur les réseaux sociaux comme votre carte de visite virtuelle.
  • Publiez Régulièrement : La constance est la clé du succès sur les réseaux sociaux. Publiez régulièrement du contenu informatif, des annonces de propriétés et des mises à jour du marché. Le mieux, c’est de vous équiper d’un calendrier de médias sociaux. Ce dernier vous permettra d’organiser des publications régulières au cours de chaque semaine.
  • Utilisez des Visuels de Qualité : Les photos et vidéos de haute qualité sont cruciales pour montrer vos propriétés sous leur meilleur jour. Comme le disait Confucius, « une image vaux milles mots », d’autant plus sur internet, et encore plus spécifiquement dans l’immobilier. Alors ne lésinez pas sur la qualité de vos médias, porteur de la valeur esthétique de vos biens.
  • Engagez avec Votre Public : Répondez rapidement aux commentaires et aux messages, et encouragez les interactions en posant des questions. Échanger avec son public, mais aussi avec ses propres abonnements, est très important pour montrer à l’algorithme que vous êtes un compte très actif méritant plus de visibilité.
  • Utilisez la Publicité Ciblée : Investissez dans la publicité payante pour atteindre un public spécifique en fonction de critères démographiques et géographiques. Attention, nous vous recommandons toutefois de sans doute engager un expert en marketing et communication digitale qui saura optimiser votre enveloppe de budget SEA.
  • Utilisez les Hashtags : Utilisez des hashtags pertinents pour augmenter la visibilité de vos publications. Puisqu’en effet, les hashtags peuvent affiner la portée de vos publications, et donc l’audience consommatrice. Nous vous conseillons surtout de réaliser au préalable une recherche des divers hashtags efficaces. Le but est de trouver une liste de hashtags optimal pour votre secteur d’activité, avec un volume de recherche ni trop faible, ni trop élevé.
  • Partagez du Contenu Utile : En plus des annonces, partagez des articles, des conseils et des informations pertinentes pour votre public. L’intérêt de cette stratégie est de vous présenter sous votre profil d’expert. Partager des astuces et des conseils dans le domaine de l’immobilier auprès de votre audience renforce cette image professionnelle.
  • Mesurez Vos Résultats : Utilisez les outils d’analyse des réseaux sociaux pour suivre la performance de vos annonces et ajuster votre stratégie en conséquence. Aidez-vous des conseils de spécialistes pour comprendre les statistiques de vos réseaux sociaux. Mais surtout, au préalable, établissez un plan stratégique, avec divers objectifs par KPI (indicateurs de performances).
  • Soyez Authentique : Montrez votre personnalité et humanisez votre marque pour bâtir des relations solides avec vos locataires potentiels. Se faisant, vous améliorerez votre image de marque, et vous donnerez davantage envie à votre cible de vous suivre, de vous soutenir et de parler de vous. Ainsi, votre visibilité continuera toujours de croître sur les réseaux sociaux. De plus, cela vous permettra d’améliorer vos relations clients avec le digital !

En conclusion, les réseaux sociaux sont un atout puissant dans l’immobilier et la gestion locative. Ils offrent la possibilité d’augmenter la visibilité, d’engager avec le public cible et de bâtir une réputation solide en tant qu’experts de confiance. En suivant ces conseils et en adaptant votre stratégie aux différentes plateformes, vous pourrez booster votre activité immobilière avec les réseaux sociaux. Et surtout, prospérer dans l’immobilier locatif en 2023. Prenez le cap de la digitalisation, et soyez le prochain acteur des réseaux sociaux dans l’immobilier de demain.

L’état des lieux est un élément crucial dans les transactions locatives, c’est un accord entre le bailleur et le locataire pour déterminer l’état du bien immobilier. Cependant, cette étape peut souvent être sujette à des contestations, principalement en raison de la divergence dans la description des éléments. Dans cet article, nous vous dévoilons des stratégies essentielles pour mener à bien les états des lieux, minimiser les contestations et optimiser la relation locataire-bailleur.

1. La communication : Établir une base solide !

La clé pour éviter les contestations lors d’un état des lieux réside dans une communication ouverte et transparente.

Communiquer avec le locataire

Si vous avez déjà eu contact avec votre locataire, profitez-en pour instaurer un climat de confiance. Répondez à ses questions, rassurez-le. Lors de l’état des lieux il est important que les deux parties participent. C’est une assurance pour le locataire mais aussi pour le propriétaire. Rappelons que le dépôt de garantie est en jeu. Aussi, si le climat de confiance est installé, cela sera bénéfique pour vous dans la gestion de ce bien.

Partager les données renseignées

Impliquez le locataire dans l’établissement de l’état des lieux en partageant toutes les informations que vous renseignez dans l’état des lieux. Deux avis valent mieux qu’un, faire participer le locataire vous permettra également de ne rien oublier.

Utiliser un outil numérique pour faire l’état des lieux

L’utilisation d’un outil numérique comme ImmoPad vous permet de signaler toutes les altérations du logement en quelques clics. Cela vous facilitera la tâche et surtout vous évitera de l’éditer sur papier. De plus, vous pourrez prendre des photos en illimité et signer numériquement le document.

2. Préparation anticipée : La clé de la précision

La préparation en amont d’un état des lieux peut être un élément crucial pour éviter les divergences de description et les éventuelles contestations.

Connaître le bien en avance et préparer l’état des lieux

Préparer l’état des lieux en avance vous permettra de connaître le bien en détail lors de l’état des lieux définitif. Même si avant tout vous recherchez la rapidité, la connaissance du bien sera bénéfique dans le repérage des altérations. En somme, la préparation en avance est une stratégie intelligente pour garantir la précision des informations mentionnées dans l’état des lieux et cela permet d’éviter les contestations.

Se renseigner sur les spécificités du bien

Comme tout logement est différent, pensez à vous renseigner sur les caractéristiques uniques de ce bien pour ne pas être pris au dépourvu lors de l’état des lieux.

Préparer votre état des lieux sur un outil numérique

L’utilisation d’outils numériques pour amorcer la préparation de l’état des lieux offre l’avantage de gagner du temps lors de la rencontre réelle en permettant de rassembler les informations de base à l’avance.

3. Les détails : la clé de la confiance

L’état des lieux repose sur les détails, et c’est cette attention minutieuse qui renforce la confiance entre les parties impliquées.

Avoir le sens du détail est crucial, car l’état des lieux fonctionne comme une assurance à la fois pour le propriétaire et le locataire. Examiner minutieusement chaque élément garantit une représentation précise de l’état actuel du bien.

Il est recommandé de vérifier chaque élément dans un ordre systématique, ce qui facilite le processus et permet de ne rien oublier. Du sol aux plafonds, en passant par les murs, les plinthes et les accessoires muraux, chaque détail compte.

La prise de photos des altérations ou anomalies du logement constitue une preuve visuelle solide en cas de contestation ultérieure. Les images permettent de documenter l’état réel du bien et de réduire les risques de désaccord sur les changements survenus pendant la période de location.

4. Comparatif : La clé de la cohérence

Établir des comparaisons détaillées entre l’entrée et la sortie du locataire est une méthode efficace pour évaluer l’évolution de l’état du bien et réduire les sources de contestation.

Établir un comparatif détaillé

L’établissement d’un comparatif précis entre l’état du logement à l’entrée et à la sortie du locataire fournit une vue d’ensemble claire des changements survenus pendant la période de location.

Faire une pré-visite

Une pré-visite optionnelle avant la fin du bail peut être proposée pour discuter avec le locataire des éventuelles actions à entreprendre dans le logement. Cette étape de communication ouverte peut contribuer à éviter les désaccords futurs et limiter les contestations.

Actualiser les photos

Enfin, pensez à mettre à jour les photos entre l’état des lieux d’entrée et l’état des lieux de sortie. Vous pourrez alors faire une comparaison optimale entre les deux états des lieux.

Pour conclure, si vous appliquez ces stratégies, vous pourrez réduire les contestations dans vos états des lieux. Ces stratégies vous permettront également de garantir la bonne relation locataire-bailleur.

N’hésitez pas à consulter notre dernier article : Comment réaliser un état des lieux de sortie ?

L’état des lieux de sortie est une étape cruciale, permettant d’éviter de potentielles confrontations avec un locataire sortant.

Comme nous avons pu le voir dans le précédent article sur Comment réaliser un état des lieux d’entrée ?, nous savons que c’est un constat important à faire. Ainsi, nous allons voir pourquoi l’état des lieux de sortie d’un locataire est aussi, si ce n’est davantage considérable et décisif que le rapport d’entrée.

Il est capital de garder la même filiation dans la transcription et dans le format des états des lieux, afin de respecter la loi ALUR et de ne pas se perdre en restant structuré.

Dupliquez l’état des lieux d’entrée

Pour commencer la sortie, il vous faudra dupliquer l’entrée correspondante ou la créer si elle n’existe pas encore.

Après avoir simplement dupliqué votre état des lieux d’entrée avec la sauvegarde automatique et la synchronisation des données, il vous suffira de vérifier que toutes les informations précédemment rentrées sont justes (infos sur les parties, infos sur le bien, etc.).

Grâce à la duplication, vous pourrez modifier uniquement ce qu’il y a à modifier, sans toucher au reste.

Réalisez l’état des lieux de sortie, puis comparez

Ensuite, poursuivez en faisant un état des lieux classique, c’est-à-dire en cherchant s’il y a des dégradations, des traces d’usures et d’usages. Le tout dans chaque pièce et dans chaque élément.

Avec ImmoPad, après la signature de l’état des lieux de sortie, vous aurez accès à un tableau comparatif qui se générera automatiquement.

Le tableau comparatif est synchronisé avec l’état des lieux entrant ainsi que l’état des lieux sortant. Il permet d’exposer les divergences entre chaque état des lieux, il facilite la comparaison et évite la perte de temps.

Ce tableau met en évidence les travaux qu’il y a à prévoir. Il note en rouge et en orange tous les défauts à rénover.

Grâce au tableau comparatif, les dégâts potentiels sont mis en avant et les défauts et les dégradations sont repérés rapidement. Il est donc plus facile de reconnaître les priorités de rénovation. Ainsi, cela permet de savoir en un coup d’œil si la caution sera rendue intégralement, partiellement ou pas du tout.

Grille de vétusté

S’il y a des dégradations, chiffrez simplement les coups en ayant préalablement rempli votre grille de vétusté. Elle se fera annexer à l’état des lieux de sortie du locataire.

La grille de vétusté aide à déterminer la responsabilité en matière de réparation et de remplacement des éléments défectueux dans un bien locatif.

Il est intéressant d’utiliser une grille de vétusté afin d’évaluer l’usure des équipements d’un bien. Cette grille permet de déterminer si la détérioration des éléments d’un bien est causée par la vétusté ou par un manquement du locataire à ses obligations contractuelles.

De cette façon le locataire ne pourra pas discuter les retenues opérées sur son dépôt de garantie. À savoir qu’en tenant compte de la grille de vétusté, il sera plus aisément facile de facturer une dégradation, tout en la justifiant sous forme de facture ou de devis.

Chiffrez et pilotez vos travaux avec l’outil SmartPilot

ImmoPad possède un service de gestion de travaux, qui s’appelle SmartPilot. Ce module est extrêmement pratique puisqu’il a plusieurs fonctions et onglets.

Avec SmartPilot, ajoutez facilement les travaux à prévoir dans la rubrique concernée, et bénéficiez d’un catalogue de travaux pour vous aider à trier et ranger vos demandes. Les fonctionnalités de SmartPilot ont pour but de vous éviter de vous perdre dans vos documents. De plus, l’ensemble des travaux est centralisé dans l’espace de gestion pour un suivi optimal !

Pilotez avec Smartpilot, c’est mettre à jour l’état d’avancement des travaux. Piloter, c’est aussi jongler avec des devis qui ici, s’envoient automatiquement avec ou sans demande directe d’intervention. Annotez les rapports de travaux et ajoutez des documents en indexe pour un dossier de suivi et de réception de procès-verbal de travaux 100% complet.

Dans SmartPilot, vous aurez aussi la faculté de remplir des informations à propos de vos prestataires. Vous pourrez renseigner leur mail, leur raison sociale ainsi que des notes et commentaires à leur propos. Vous profiterez d’une liste de prestataire ordonnée et structurée, afin de vous aider à vous organiser convenablement et commodément.

mock up 2 de l'article comment réaliser un état des lieux de sortie ?

L’état des lieux, cette étape cruciale, qui protège chaque partie en cas de dégradation du logement.

En cas de litige, la comparaison de l’état des lieux d’entrée et de l’état des lieux de sortie permet d’établir les responsabilités de chaque partie. C’est pourquoi, il est important de réaliser un constat décrivant l’état du logement. Le tout, pièce par pièce ainsi que les équipements qu’il comporte. Tout en respectant la loi ALUR afin qu’il soit conforme à la législation.

Suite au précédent article sur la préparation d’un état des lieux, où vous avez renseigné les coordonnées des parties et du logement, nous allons voir comment réaliser un état des lieux d’entrée.

Renseignement des pièces

Après avoir préparé votre état des lieux, il est temps de l’établir.

Attention, il est important de respecter une chronologie et une précision dans les étapes. Ceci afin de protéger chacune des parties (locataire et propriétaire). Par exemple, vous pouvez procéder par une analyse du plafond vers le sol.

Mock Up section pièce état des lieux de sortie

Chaque pièce sera décrite avec beaucoup de précision et tous les éléments s’y trouvant :

  • Nature et état du plafond ;
  • Nombre de fenêtre, la nature des matériaux et leur état ;
  • Nombre de radiateur, nature (élec ou gaz, programmable ou non, robinet thermostatique ou non) et leur état ;
  • Nature et état des murs ;
  • Nombre de prise électriques et d’interrupteur et leur état ;
  • Tout équipement se trouvant dans la pièce doit être indiqué et son état doit être décrit avec précision (luminaires, détecteur de fumée, cheminée, poêle…) ;
  • Nature et état du sol.

Il est important que l’état des lieux soit établi de façon ordonnée. Procédez étape par étape en partant du plafond vers le sol afin de n’oubliez aucun élément, comme l’interrupteur par exemple.

Sur l’application ImmoPad, il y a la possibilité de modifier à tout moment un document, avant de le clôturer. En effet, notre outil possède divers modèles détaillés en fonction du type de logement (maison, studio, T2, T3, T4,…). Ces modèles peuvent être personnalisés ou créés à partir de zéro.

Nous ne sommes jamais à l’abri d’un oubli d’enregistrement. Mais pas de panique, grâce à la sauvegarde automatique des données d’ImmoPad, vous ne risquez pas de perdre vos informations.

Annotation des défauts

Chaque description doit refléter l’état précis dans lequel se trouve l’équipement.
Par exemple : “mur de droite, tâche ronde de couleur marron d’environ 10 cm de diamètre”. “Joints de la douche noircis”. “Vitre de la fenêtre du salon présentant une rayure d’approximativement 20 cm”.

Il est important de prendre des photos de chaque pièce et de chaque élément décrit pour obtenir un comparatif incontestable lors de la sortie du locataire.

Mock Up état pièce état des lieux de sortie

Lorsque l’on évalue une cuisine du plafond au sol, on peut remarquer que l’évier est encrassé. Lorsque l’on voit une dégradation comme l’exemple ci-contre, il est conseillé de relever le défaut. Annotez-le avec des commentaires et prenez des photos pour prouver vos propos.

Chez ImmoPad, la grande capacité de stockage, illimitée, comprise dans tous nos abonnements, vous permettra de prendre autant de photographies que vous le souhaitez et de créer autant de documents que vous le voulez.

De cette façon, le locataire ne pourra pas discuter les retenues opérées sur son dépôt de garantie lors de sa sortie du logement. À savoir que la reprise du dépôt de garantie se justifie à l’aide de factures ou de devis. Tout en tenant compte de la grille de vétusté.

De plus, nos modèles d’état des lieux suivent un ordre particulier, en entonnoir, ce qui permet aux rapports de garder une structure ordonnée, complète et précise.

Relèvement des compteurs / sous-partie

Pour finir, il ne faudra pas oublier de relever et de photographier les compteurs électriques, gaz et eau, afin d’éviter toute contestation.

De plus, le locataire pourra facilement changer de contrat d’énergie via un partenaire sur l’espace locataire TOTEiM.

Finalisation de l’état des lieux d’entrée

Pour finir avec précision, nous vous conseillons deux choses :

  • Relire, vous et le locataire, attentivement l’évaluation des pièces
  • Consultez le tableau récapitulatif à la fin de l’état des lieux pour une vérification précise et une mise en accord à l’amiable réussie

Qu’est-ce que le tableau récapitulatif de l’état des lieux d’entrée ?
Ces tableaux se créent plus aisément via le numérique. Par exemple, chez ImmoPad, un tableau récapitulatif se crée automatiquement à l’aide des données saisies pendant l’état des lieux. Il s’affiche en détail à la fin du document pour résumer toute l’analyse.

Une fois l’état des lieux terminé, ce dernier étant contradictoire, il devra être signé par les deux parties (locataire et propriétaire et/ou gérant). Un exemplaire devra leur être remis.
À savoir qu’ImmoPad possède sa propre signature électronique, DomuSign, répondant aux normes européennes et permettant d’officialiser et de certifier chaque signature.

Avec ImmoPad, toutes les données de l’état des lieux d’entrée se sauvegardent automatiquement afin de facilité l’état des lieux de sortie. Ainsi, les informations précédemment enregistrées dans un lot seront réutilisables au besoin. Dans le cas d’un nouveau bien, un modèle selon le type de logement est, éventuellement, réutilisé.

Avec l’espace locataire TOTEiM, intégré à ImmoPad, le locataire recevra automatiquement un exemplaire de l’état des lieux réalisé, sur son Espace Locataire dans l’onglet « document ».

Avec l’application ImmoPad, vous n’aurez plus peur de manquer de réseau lors d’un état des lieux. Notre application fonctionne hors connexion. Quant aux transferts des données ou des documents, tout se synchronise automatiquement. Avec ImmoPad, ne craignez plus une éventuelle fermeture accidentelle de l’application. Grâce à l’enregistrement automatique d’ImmoPad, vous pourrez quitter l’application sans perdre vos données. Il est aussi possible de modifier un document à n’importe quel moment avant de le clôturer.

En espérant que ça vous ait été utile, pour plus d’informations sur la gestion locative, consultez notre blog !

Dans l’article à venir, vous pourrez avoir plus d’informations sur Comment réaliser un état des lieux de sortie ?

Mis à jour le 25/10/2023

more_vert