Archives des DPE - ImmoPad

Quelles aides à la rénovation énergétique en 2021 ?

La rénovation énergétique s’impose comme l’une des principales actions du plan de relance économique du gouvernement.

L’État a donc mis en place diverses aides à la rénovation énergétique pour les particuliers et professionnels afin d’accroître l’investissement dans la rénovation, le BTP et les énergies durables.

Si aujourd’hui, nous vous en parlons, c’est notamment pour réduire vos vacances locatives et améliorer la plus-value de vos biens. Les travaux, notamment énergétiques, sont aujourd’hui indispensables pour louer efficacement. Encore plus depuis la mise en place du nouveau DPE.

En effet, le nouveau Diagnostic de Performance Énergétique est d’ores et déjà devenu obligatoire pour les particuliers depuis le 1er juillet 2021. Côté professionnel, son obligation légale prendra effet dès le 1er janvier 2022. Ainsi, nous vous conseillons de convaincre vos clients à passer le cap des travaux de rénovation énergétique. Grâce aux aides proposées par les services publics, ils pourront entrevoir une plus-value sur leurs biens immobiliers à la revente et louer plus rapidement!

Quelles sont les aides à la rénovation énergétique ?

Ma Prime Renov’

Sans doute l’aide la plus connue, elle s’adresse à tous les ménages français souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leurs logements. Cette prime rénovation s’articule autour de divers travaux et équipements des catégories suivantes :

  • Ventilation
  • Chauffage
  • Isolation
  • Diagnostic et audit énergétique
  • Rénovation globale

Côté montant, l’Anah accorde une aide forfaitaire par poste de travaux réalisés. En outre, le forfait est ajusté en fonction du niveau de ressources et des gains énergétiques parmi par les travaux réalisés.

Aide “Habiter mieux sérénité” de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

À travers cette aide fiancière, l’Anah reverse une certaine somme à divers ménages pour les aider dans leurs travaux de rénovation de leurs logements. Le financement est proportionnel au montant des travaux, et il ne peut excéder 18 000 €.
De plus, cette aide est accordée aux ménages aux ressources modestes à très modestes, qui sont propriétaires occupant un logement seul. Les propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires sont également éligibles. Enfin, l’aide peut être versée aux logements occupés à titre de résidence principale et qui ont plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé.

Attention, “Ma Prime Rénov” et “Habiter mieux sérénité” ne sont pas cumulables. Toutefois, les aides peuvent se cumuler avec la TVA à taux réduit et le chèque énergie.
Pensez à l’éco-prêt à taux zéro pour financer le montant restant à payer.

L’éco-prêt à taux zéro

Il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement. Ce prêt s’adresse à tous les propriétaires, occupant ou bailleur, sans condition de ressources. Pour cela, le logement (maison ou appartement) doit:

  • être déclaré comme une résidence principale
  • avoir été achevé avant le 1er janvier 1990.
  • doit être construit depuis plus de 2 ans.

Grâce à l’éco-prêt, vous et vos clients pourront réaliser divers travaux selon les catégories suivantes :

  • Remplacement ou installation du système de chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
  • L’installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Mise en place d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Remplacement des fenêtres et des portes-fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur
  • Une isolation performante des murs donnant vers l’extérieur
  • Une nouvelle isolation performante de la toiture
  • Une isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert

N.B.: depuis août 2019, vous pouvez obtenir, sous certaines conditions, un éco-PTZ  « performance énergétique globale » pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique globale de votre logement.

Prime Coup de pouce économies d’énergies

Enfin, la prime coup de pouce est une prime qui se décline en deux aides différentes :

  • la prime Coup de pouce chauffage
  • la prime Coup de pouce isolation.

Ce dispositif est ouvert jusqu’au 31 décembre 2021. Avec lui, vous pouvez réaliser les travaux suivants :

  • Isolation des combles, des toitures et des planches bas
  • Remplacement des chaudières au charbon, au fioul ou au gaz autres qu’à condensation par un équipement utilisant des énergies renouvelables

Tous les ménages peuvent en bénéficier, sans conditions de ressources nécessaires. Néanmoins, il est important de noter que le montant de la prime sera calculée vis-à-vis du niveau de ressources économiques du foyer. Ceci, dans le but d’apporter une aide plus importante aux ménages les plus modestes.

Pourquoi entreprendre ces travaux de rénovation énergétique ?

Comme nous vous l’avons dit, le nouveau Diagnostic de Performance Énergétique est en train de se mettre en place dans le monde de l’immobilier. Déjà obligatoire pour les particuliers depuis le 1er juillet 2021, il le deviendra aussi pour les professionnels le 1er janvier 2022.

La réforme du DPE conduit à un nouveau diagnostic basé sur de nouveaux critères. Les logements anciens sont donc très susceptibles de voir la note de leur diagnostic énergétique s’amoindrir. Les dates à retenir dans le cadre du nouveau DPE :

  • À partir du 1° juillet 2021, les logements avec une étiquette F et G seront qualifiés de passoires énergétiques
  • Dès 2023, les logements en étiquette G ne pourront plus être proposés à la location
  • À partir de 2028, les logements en étiquette F ne pourront plus être proposés à la location

Puisque tous les logements seront réévalués, certains deviendront des passoires énergétiques, selon le nouveau DPE. Cette qualification peut faire fuir bon nombre de locataires et donc accroître vos vacances locatives. Une perte qui peut être facilement évitée en effectuant les travaux énergétiques nécessaires.

De plus, n’oubliez pas que vos clients sont de plus en plus sensibles aux dimensions écologiques et environnementales, notamment en ce qui concerne leurs logements. Ceci est d’autant plus vrai auprès des jeunes, représentant une grande partie des locataires. Ainsi, la transition écologique de vos logements devient essentiel.

Ainsi, une rénovation énergétique vous permettra de diminuer les vacances locatives et d’augmenter votre satisfaction client. En prime ? Vous adoptez une image moderne, professionnelle et orientée vers l’écologie et le développement durable.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la réforme du DPE, nous vous invitons à lire notre article à ce sujet :

Un conseil pour suivre ces travaux de rénovation énergétique ?

Évidemment, convaincre vos clients d‘effectuer ces travaux et les réaliser peut vite s’avérer compliqué…
Premièrement, vous allez devoir constater quels sont les travaux à effectuer : fenêtre, portes, isolation, chaudières, radiateurs, etc.

Ensuite, il va falloir estimer ces travaux.

Au cours de la réalisation de travaux, vous devrez assister à son suivi puis constater les finitions, et confirmer la bonne réception des travaux une fois ceux-ci réalisés.

Pour ce faire, nous vous conseillons d’utiliser le bon outil qui vous facilitera la tâche et vous fera gagner du temps. Cela pourrait vous permettre de suivre en temps voulu l’avancée de vos travaux, et de comparer, entre le premier constat puis la finition, si tout est en ordre.

Rénovation énergétique et suivi de travaux avec ImmoPad

Avec un abonnement ImmoPad, en plus des états des lieux et des visites techniques d’immeubles, vous pouvez aussi assurer le suivi et la réception de travaux ! Avec notre application, tout devient bien plus simple, rapide et intuitif !

  • Constatez vos travaux et notez les détails et les remarques dans votre document
  • Signez-le et envoyez-le aux propriétaires
  • Constatez l’avancée des travaux. Dupliquez votre précédent document et ajoutez-y les remarques sur l’avancée des travaux
  • Réceptionnez lesdits travaux en dupliquant le dernier document de suivi de votre logement. Notez la finition, apposez vos remarques, signez le document et il s’enverra automatiquement à toutes les personnes concernées

Ainsi, la réalisation de travaux de rénovation énergétique est aujourd’hui indispensable pour valoriser vos biens en location, sans pour autant être un gouffre financier grâce aux diverses aides de l’Etat. Côté pratique, afin de pouvoir suivre le plus facilement possible ces travaux pour vos clients, vous pouvez vous équiper d’un outil en ligne tels qu‘ImmoPad .

DPE-changements-immobilier-2021

Dès le 1° juillet 2021 le nouveau diagnostic de performance énergétique devient obligatoire pour les particuliers . Pour les professionnels de l’immobilier, ils auront jusqu’au 1° janvier 2022 pour se mettre en conformité. Comment cela va-t-il impacter votre agence ? Découvrez les réponses à vos questions dans la suite de notre article.

Qu’est-ce que le DPE ?

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), est un document qui détermine l’efficacité énergétique d’un logement. Il permet de se renseigner sur son niveau de consommation en énergie et sur son taux d’émission de gaz à effet de serre. Le DPE est obligatoirement réalisé par un professionnel.

Ce qui change avec le nouveau DPE en 2021

Le DPE sera obligatoire :  

Première modification, le DPE devient obligatoire pour toute vente ou mise en location d’un bien immobilier. Les DPE vierges ne seront donc plus acceptés.

Nous vous rappelons , qu’il était déjà obligatoire de donner ce document aux locataires lors de l’état des lieux et de la signature du contrat de location.

Comment est calculé le nouveau DPE ?

Le Dpe ne sera plus calculé sur les factures mais sur les caractéristiques du bâtiment.

 Celui-ci prendra en compte :

  • Le bâti
  • La qualité de l’isolation
  • Le type de fenêtre
  • Le système de chauffage
  • Les consommations  en termes d’éclairage, d’auxiliaire et d’équipements du logement

Quelles informations apparaitront sur le nouveau diagnostic énergétique ?

Avec cette réforme, le nouveau DPE sera plus compréhensible mais aussi plus précis.

La présentation de ce diagnostic immobilier sera maintenant plus claire afin que tout le monde puisse le comprendre correctement. Il permettra aussi d’avoir une meilleure vision de l’état du logement et des travaux à effectuer.

Par exemple, il comportera une fourchette de prix  indiquant le montant de la facture de chauffage.

D’autres informations supplémentaires seront aussi présentes telles que : le confort d’été, la qualité de la ventilation, la qualité de l’isolation, la répartition des déperditions thermiques…

Le nouveau document comportera aussi des recommandations de travaux à effectuer ainsi qu’une estimation des coûts.

Quelles modifications pour les annonces immobilières?

Il sera obligatoire d’afficher sur les annonces de biens en location ou en vente : l’étiquette énergie, l’étiquette climat et l’estimation des factures énergétiques.

 Le DPE, un document opposable juridiquement

En plus d’être obligatoire, il devient aussi opposable juridiquement.
L’acheteur ou le locataire pourra s’il le souhaite faire un diagnostic. Si celui-ci ne correspond pas au diagnostic qui lui a été fourni , l’acquéreur ou le locataire pourra se retourner contre le vendeur/propriétaire. Ce dernier pourra se voir contraint de réaliser les travaux. Il pourra à son tour se retourner contre la personne ayant réalisé le diagnostic.

Quels biens sont concernés par ce nouveau diagnostic de performance énergétique ?

Doté de son nouveau caractère obligatoire, le DPE devra être réalisé pour tous les logements mis en vente et en location .

Il sera aussi possible de faire un DPE à l’échelle d’un bâtiment, soit un diagnostic collectif pour la copropriété.

Les propriétaires des logements pourront de leur côté  demander un DPE individuel pour leur logement .

Une information utile notamment pour valoriser son logement lors d’une vente ou d’une location!

Les dates à retenir

  • 1° juillet 2021 : le DPE devient obligatoire pour les particuliers
  • 1° Janvier 2022 : le DPE devient obligatoire pour les professionnels
  • A partir du 1° juillet 2021, les logements avec une étiquette F et G seront qualifiés de passoires énergétiques
  • A partir du 1er janvier 2022, les loyers des logements classés F et G ne pourront plus être augmentés
  • Dès 2023, les logements en étiquette G ne pourront plus être proposés à la location
  • A partir de 2028 les logements en étiquette F ne pourront plus être proposés à la location

Quelle durée de validité pour les DPE déjà réalisés?

  • Les DPE réalisés entre le 1°janvier 2013 et le 31 décembre 2017 seront valables jusqu’à fin 2022
  • Les DPE réalisés entre le 1° janvier 2018 et le 30 juin 2021 seront valables jusqu’ à fin 2024

Retrouvez plus d’informations sur la réglementation sur le site du service public

more_vert